Ma Photo

« Pierre Torreilles | Un poète à l’écoute de l’infini | Accueil | Recueil : Marwan Hoss | La Lumière du soir »

11 juin 2014

Commentaires

Ce cri poignant d'un poète qui a fait le pari courageux de ne vivre "que" par et pour la poésie, pose à notre société le problème de la place qu'elle réserve à l'artiste. C'est une question à la fois difficile - il n'y a pas de réponse simple - et essentielle. Essentielle au vivre-ensemble, au sens et aux valeurs qu'une civilisation entend défendre et promouvoir, à l'heure où des forces obscures se déchaînent dans le monde. Le statut des intermittents du spectacle, actuellement en discussions, a montré ses limites. L'ensemble des partis politiques et des think-tanks s'honoreraient à travailler ensemble à une réflexion commune sur la place de l'artiste (et du créateur) dans la société française du 21ème siècle.
J.G.

un grand merci aux éditions Bruno Doucey d'avoir fait diligence pour donner voix à ce cri, merci à leur illustrateur et merci à La Pierre et le sel de s'en faire l'écho.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.