Ma Photo

« Nimrod, un retour au pays natal | Accueil | Un jour, un poème : Laveuse de Rosemay Nivard »

29 mai 2012

Commentaires

Écharpe bleue perdue parmi tant de poètes, il se trouve une voix exilée pour te célébrer.Il se trouve, au milieu de la houle des badauds, une oreille attentive pour l'entendre et me le rapporter, merci .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.